Histoire de Croixmare

Quelques moments de l’histoire du village (par André CORNIER)

archive_18

On parle peut être de Croixmare ou Croix Mare dès le 7ème siècle et plus certainement de la cure de Saint Aubin de Croix Mare en 1265 dans l’histoire de Jumièges. Au moyen âge, un château s’élève près de la route de Fréville et Robert de Croismare, archevêque de Rouen de 1482 à 1492, fit construire la tour de Beurre de la cathédrale.
Le roi Henri IV a livré une importante bataille au Val au Cesne contre le duc de Guise.
Dans les hameaux, la population vit essentiellement de l’agriculture et de l’élevage, le plus peuplé étant le hameau Yvelin. Le tissage est une activité très importante: dans les registres, les laboureurs-tisserands sont très nombreux.
La « route principale » (un chemin) passe par le bois de Sape, l’église puis Écalles Alix.

archive3

Comme partout en France, les épidémies font des ravages mais on note qu’en 1704, Françoise Divetot serait morte à l’âge de 110 ans!
La révolution française de 1789 apporte des changements dans l’organisation de l’église; le curé Leroy refuse de prêter serment et est remplacé par le citoyen Lendormy, curé constitutionnel. Le 11 décembre 1792, le registre d’état civil remplace les registres paroissiaux.
Le 13 septembre 1793, le maire de Croixmare est arrêté et incarcéré à la maison d’arrêt d’Yvetot: Il s’oppose aux décisions du conseil général d’Yvetot qui obligeait les cultivateurs à vendre ailleurs qu’à la halle …

Au début du 19ème siècle, on compte presque mille habitants et de nombreux métiers: sabotiers, menuisiers, charron, maréchal-ferrant, cordonnier, boucher, ouvrier mécanicien, tailleurs ,bergers, scieurs de long, charretiers, couvreurs en chaume, maître de pension, bûcheron, marchands, domestiques, journaliers, 40 tisserands et plusieurs auberges.
En 1852, les électeurs votent pour Louis Napoléon Bonaparte: 230 Ø oui, 0 Ø non.
Dès le début du 19ème, on trouve des écoles tenues par des religieuses, des maîtres de pension et des instituteurs.
La guerre de 1870 entraîne de nombreuses réquisitions et l’occupation par les troupes prussiennes.

  • 1882 – on commence les travaux de la nouvelle église qui s’achèveront en 1903.
  • 1912 – Installation d’un poste téléphonique à la mairie.
  • 1922 – Projet de réseau électrique qui sera réalisé entre 1926 et 1927.
  • 1957-58 – Construction du château d’eau, arrivée de l’eau potable.

Au début du XXème siècle, le village, en bordure de la route nationale, est très vivant avec de nombreux commerçants et artisans mais les guerres et l’essor des villes provoquent une baisse de la population et ce n’est que vers 1980 que nombreux lotissements apparaissent.

Un livre sur CROIXMARE

Pour tous ceux qui s’intéressent à la vie de leur village, André Cornier a publié en 2003 un ouvrage très documenté sur Croixmare. En première partie figure la reproduction du texte de l’abbé Valin, historien local, « essai historique des origines à nos jours » 1937, et en seconde partie, le « journal du 20eme siècle », réalisé à partir des archives départementales, des témoignages des anciens et illustré de cartes postales et de documents et photos d’époque.

livre

Pour en savoir plus, Cliquez ici pour lire quelques brèves d’histoire ou sinon vous pouvez trouver le livre « CROIXMARE » en vente à la mairie (10€).